LA DERNIERE LIGNE DROITE

18/07/2018

Fin de l’Acte 5 du Tour Voile à Gruissan. Les Teams Lorina – Golfe du Morbihan ont fait une belle entrée en matière en Méditerranée. Le bon résultat du Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan lui a permis de récupérer le fameux spi bleu du leader au classement général. Le trimaran vert, skippé par Solune et Riwan ne démérite pas non plus. Le Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan est actuellement 4e au général, ex-aequo avec le leader au classement jeunes, Réseau IXIO. Il ne reste plus que deux Actes à nos Vannetais pour conserver leur avance et abattre leurs dernières cartes sur ce Tour Voile.

 

Sur l’Acte de Gruissan, les teams ont enchainé un raid côtier disputé dans la tramontane forte et des stades nautiques courus dans du vent faible…. Une variété de condition qui a mis les physiques et les nerfs à rudes épreuves. Lorina Limonade – Golfe du Morbihan effectue des retrouvailles presque parfaites avec la Méditerranée. Hier, Quentin Delapierre et ses hommes remportaient haut la main le Raid Côtier le long de la plage des Chalets à Gruissan. Les marins se sont envolés à toute vitesse dans la baie, le trimaran a tenu le lead de la course de bout en bout. À cinq petits points du dauphin de la course, les marins n’ont presque plus le droit à l’erreur. Mais cette pression ne semble pas effrayer le Team qui aujourd’hui termine 4e des Stades Nautiques. Sur les trois manches de qualification de la journée, Lorina Limonade – Golfe du Morbihan termine 1er, 4e, 5e et finit en beauté avec une place de quatrième sur la finale.

« C’est un super Acte pour plusieurs raisons. Tout d’abord parce que nous gagnons le Raid Côtier d’hier et finissons 4e des Stadiums. Deuxième raison, parce que nous reprenons le gennaker bleu et avons six points d’avance sur Beijaflore. Troisième raison, parce que nous restons réguliers, nous sommes sur notre schéma depuis le début du Tour, à savoir, être tout le temps dans les cinq premiers et si possible dans les trois premiers. Pour l’instant, ça paye puisqu’on est en tête avec quelques points d’avance. » se réjouit Bruno Mourniac.

Une performance qui conforte le leadership de Quentin, Bruno, Corentin, Tim et Kévin sur ce Tour Voile.

 

 

Ils sont actuellement deux teams au coude à coude pour la troisième place du classement général de ce Tour Voile. Réseau IXIO et Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan sont à égalité de points ce soir. Le suspense est à son comble mais Solune et Riwan, les co-skippers du trimaran vert gardent bien en tête leur objectif de victoire au classement jeunes.

Le Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan est sur les bons rails. Hier, sur le Raid Côtier de Gruissan, ils terminaient 9e, aujourd’hui, lors des stadiums, les verts se qualifient pour la finale. Le Team finit 4e sur la première manche de qualification du jour, il mène la danse sur la suivante en finissant premier, puis termine 6e à l’ultime manche. « Nous sommes contents de la journée. Nous étions à l’aise dans ces conditions. La journée aurait pu être bien compliquée, car nos départs en manches de qualification n’étaient pas parfaits, nous avons frôlé à deux reprises la disqualification. Parfois, ça se joue à peu de choses et aujourd’hui ça a été en notre faveur. » raconte Riwan, le co-skipper du Team.

Le départ compliqué de la finale a mis une distance assez conséquente entre les jeunes, en dernière position, et le reste de la flotte. Rapides dans ces conditions météo, Louis, Riwan et Charles remontent de deux places sur cette finale et terminent en 6e position.

 

Ce soir, les 26 équipages reprennent la route direction Hyères où ils disputeront l’ultime Raid Côtier du Tour Voile demain et enchaîneront avec des Stades Nautiques vendredi. Bruno annonce la couleur « Il y a un moment très important, c’est demain avec le dernier Raid Côtier. Logiquement, c’est souvent sur les Côtiers où les prétendants au titre peuvent reprendre des points. Donc il va falloir être très concentrés demain. Et après, nous allons avoir un sprint final avec trois Stades Nautiques, il ne va pas falloir faire de bêtises, être très sérieux pour ne pas perdre de points voire en gagner sur Beijaflore. ».

 

LES DÉCLARATIONS 

 

BRUNO MOURNIAC I LORINA LIMONADE – GOLFE DU MORBIHAN

« C’est un super Acte pour plusieurs raisons. Tout d’abord parce que nous gagnons le Raid Côtier d’hier et finissons 4e des Stadiums. Deuxième raison, parce que nous reprenons le gennaker bleu et avons six points d’avance sur Beijaflore. Troisième raison, parce que nous restons réguliers, nous sommes sur notre schéma depuis le début du Tour, à savoir, d’être tout le temps dans les cinq premiers et si possible dans les trois premiers. Pour l’instant ça paye puisqu’on est en tête avec quelques points d’avance. Il y a un moment très important, c’est demain avec le dernier Raid Côtier. Logiquement, c’est souvent sur les Côtiers où les prétendants au titre peuvent reprendre des points. Donc il va falloir être très concentrés demain. Et après, nous allons avoir un sprint final avec trois Stades Nautiques, il ne va pas falloir faire de bêtises, être très sérieux pour ne pas perdre de points voire en gagner sur Beijaflore. »

 

RIWAN PERRON I LORINA MOJITO – GOLFE DU MORBIHAN

« Nous sommes contents de la journée. Nous étions à l’aise dans ces conditions. La journée aurait pu être bien compliquée, car nos départs en manches de qualification n’étaient pas parfaits, nous avons frôlé à deux reprises la disqualification. Parfois, ça se joue à peu de choses et aujourd’hui ça a été en notre faveur. Sur cette finale, nous nous sommes faits bloquer par Team France Jeune qui était positionné au-dessus de nous au moment du départ. En plus de cela, nous nous faisons prendre par le courant et cela a fait que nous passons derniers à la première bouée de dégagement avec environ deux minutes trente sur l’avant dernier. Par la suite, il fallait absolument que nous rattrapions des places, nous n’avons rien lâché. Au final, nous récupérons deux places de justesse et finissons 6e. Aujourd’hui, le niveau des bateaux en finale était très serré et élevé. Tout se joue à peu de choses.

Nous avons un sentiment d’inachevé sur l’étape, nous savons que nous pouvons mieux faire. Nous restons au taquet jusqu’à la fin du Tour parce que nous sommes à égalité de points avec Réseau IXIO. La troisième place est à prendre et nous allons tout faire pour l’avoir ! »