Lorina Limonade - Golfe du Morbihan s'impose au Grau du Roi !

24/07/2017

Les 29 Diam24 engagés sur le 40ème Tour de France à la Voile ont vécu une étape haute en couleurs au Grau du Roi ! Les deux jours de régates ont été animés par des conditions météos exceptionnelles. C’est la première fois depuis le coup d’envoi à Dunkerque que les Vannetais ont l’occasion d’exprimer pleinement leur potentiel dans le vent fort. 

Vainqueur de la journée de stadiums, Lorina Limonade – Golfe du Morbihan s’est également illustré en prenant la 3ème place du raid côtier. Après Jullouville, il est à nouveau sacré grand gagnant sur le 7ème Acte du Tour ! Lorina Mojito – Golfe du Morbihan rebondit après le raid en demi-teinte, et accède à la super-finale du jour. 

La seconde étape méditerranéenne a également réservé bien des surprises puisque ce soir, Lorina Limonade – Golfe du Morbihan intègre le top 5 du classement général ! Lorina Mojito – Golfe du Morbihan suit à la 9ème place. Le Team est toujours en tête du classement jeune, 121 points devant leur poursuivant, Toulon Provence Méditerranée.

Le second raid côtier méditerranéen était loin d’être une promenade de santé. Entre forte chaleur et vent forcissant, Lorina Limonade – Golfe du Morbihan a tout de même su tirer son épingle du jeu en se classant 3ème.  

C’était une rude épreuve pour les jeunes Lorina Mojito – Golfe du Morbihan. Une embûche sur leur chemin (avarie sur le safran bâbord) et de mauvais réglages les ont handicapés, ils ont fini 21ème.

Aujourd’hui, la Tramontane souffle fort, jusqu’à 25 nœuds, et la mer moutonne dans la baie d’Aigues Mortes ! Les petits bolides enchainent à toute vitesse une série de trois stades nautiques par groupe de qualifications.

Dans le groupe bleu, les hommes de Lorina Limonade – Golfe du Morbihan maitrisent parfaitement l’exercice. En remportant les deux premières courses et en terminant troisième de la dernière, ils s’imposent sans débat lors de la phase qualificative.

Lorina Mojito – Golfe du Morbihan tient également la cadence ! Dans le groupe jaune, Riwan Perron, Solune Robert et Tim Mourniac bataillent sec pour décrocher leur billet pour la super-finale. Pari réussi, ils se classent à trois reprises sur le podium (une manche de 2ème et deux manches de 3ème). « Nous avons fait une très bonne phase de qualifications grâce à une bonne vitesse et des belles manœuvres. Solune Robert a su parfaitement jauger le risque pour ne pas avoir de black flag. » explique Tim Mourniac, tacticien à bord du trimaran vert.

Les deux équipages Vannetais accèdent à la super-finale et s’alignent sur le départ aux côtés de Beijaflore, Cheminées Poujoulat, Coved-Paprec, Dunkerque Voile, Fondation FDJ – Des Pieds et Des Mains et enfin SFS.

A l’aise dans les conditions musclées, le trio Delapierre, Salomon et Horeau file à toute allure. Il prend les commandes de la finale et est le premier à franchir la ligne d’arrivée. « Ça fait plaisir de gagner un second acte sur le Tour de France à la Voile ! Je suis d’autant plus content que j’avais envie de naviguer dans du vent fort. Et gagner, c’est top ! Nous ne nous intéressons pas du tout au classement général. Nous vivons au jour le jour. Le but est de continuer à prendre du plaisir sur l’eau. Aujourd’hui, nous nous sommes éclatés ! Nous trépignons déjà d’impatience pour la suite. » confie un Matthieu Salomon tout sourire à son retour à terre.

Grâce à cette jolie performance, Lorina Limonade – Golfe du Morbihan pointe à la 5ème place du classement général provisoire, 8 points derrière Oman Sail. 

Moins de réussite du côté des Mojitoboys comme l’explique Tim Mourniac. « La finale était à l’opposé de nos qualifications. Nous avions du mal à régler le bateau donc nous n’allions pas suffismament vite. A la tactique non plus, je n’ai pas trouvé le moyen de rattraper les autres. Ça nous coûte très cher car nous perdons des places tout au long de la finale jusqu’à terminer dernier. Notre objectif est toujours de nous qualifier, mais personnellement, je suis un peu frustré parce que c’était vraiment nos conditions. Ce n’est que partie remise ! »   

Après l’effort, le réconfort ! Si les Vannetais partent dès ce soir pour Marseille, ils ne prendront part au 8ème acte du Tour de France à la Voile que mercredi.

MATTHIEU SALOMON I LORINA LIMONADE – GOLFE DU MORBIHAN

« Ça fait plaisir de gagner un second acte sur le Tour de France à la Voile ! Je suis d’autant plus content que j’avais envie de naviguer dans du vent fort. Et gagner, c’est top ! 

Hier, Corentin Horeau, Kevin Peponnet et Bruno Mourniac ont fait un raid parfait. Ce n’était pas gagné d’avance. De la terre nous avons bien vu que les conditions n’étaient pas évidentes mais ils ont bien géré. C’est une très belle étape. Nous avons fait tourner les effectifs sur le bateau et toutes les compositions d’équipage sont homogènes.  

Nous ne nous intéressons pas du tout au classement général. Nous vivons au jour le jour. Le but est de continuer à prendre du plaisir sur l’eau. Aujourd’hui, nous nous sommes éclatés ! Nous trépignons déjà d’impatience pour la suite. »

TIM MOURNIAC I LORINA MOJITO – GOLFE DU MORBIHAN

« Nous sommes partis dans des conditions assez fortes ce matin et qui devaient forcer tout au long de la journée. Ce sont des conditions dans lesquelles d’habitude nous sommes vraiment à l’aise. Nous avons fait une très bonne phase de qualifications grâce à une bonne vitesse et des belles manœuvres. Solune Robert a su parfaitement jauger le risque pour ne pas avoir de black flag. Avec deux places de 3 et une place de 2, nous nous sommes qualifiés assez facilement en super-finale. La finale par contre, était à l’opposé de nos qualifications. Nous avions du mal à régler le bateau donc nous n’allions pas suffisamment vite. A la tactique non plus, je n’ai pas trouvé le moyen de rattraper les autres. Ça nous coûte très cher car nous perdons des places tout au long de la finale jusqu’à terminer dernier. Notre objectif est toujours de nous qualifier, mais personnellement, je suis un peu frustré parce que c’était vraiment nos conditions. Ce n’est que partie remise ! »