Tout donner demain !

21/07/2018

Le top départ du dernier Acte de la 41e édition du Tour Voile a été donné à Nice ce jour.

Le vent a finalement soufflé plus fort que les cinq à dix nœuds annoncés au briefing ce matin. A l’issue des Stades Nautiques du jour, l’état d’esprit est mitigé au sein du Team Lorina – Golfe du Morbihan au retour des régates. Et pour cause, le Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan se qualifie en finale et termine 6e de celle-ci tandis que les jeunes de Lorina Mojito – Golfe du Morbihan terminent 13e de la journée et en décrochent donc pas leur ticket pour la finale du jour.  

 

Riwan, Charles et Louis étaient aux commandes du trimaran vert aujourd’hui. Les premières manches de qualification de la journée ont été difficiles pour les jeunes qui finissent deux fois septièmes de leur poule et coupent la ligne de départ prématurément sur la troisième manche. Leur victoire lors de la dernière manche de qualification ne suffit pas à leur ouvrir les portes de la finale. Ils finissent 7e de leur groupe et seuls les quatre premiers sont qualifiés pour la finale. « Se faire disqualifier pour un départ prématuré était une de nos interdictions sur ce Tour. Il ne faut pas baisser les bras, il y a un championnat à sauver, il faut que l’on donne tout sur la super finale de demain. Pour ne pas passer derrière Cheminées Poujoulat et Sailing Arabia, il faut continuer à gagner des points. Il faut se remobiliser pour demain, nous sommes bien motivés ! » explique Solune, le co-skipper à son retour à terre.

Le Team Lorina Mojito – Golfe du Morbihan est 5e au classement général juste derrière #SailingArabia ce soir. L’objectif du Team est bel et bien de récupérer sa place de 4e, demain à l’issue de la Super Finale. Team Réseau Ixio, vainqueur de la journée, s’est assuré la victoire au classement jeune.

 

Les Bleus du Team Lorina Limonade – Golfe du Morbihan réalisent quant à eux une bonne journée de Stadiums. Kévin à la barre, Tim à la tactique et Bruno aux réglages, les trois hommes ont dominé les manches de qualification du jour. Leurs places de 5e, 1e, 1e et 1e leur permet d’accéder aisément à la finale. A 16h30, au moment du coup d’envoi de la finale, la tension s’installe plus fortement sur le plan d’eau. Deux équipages sont immédiatement rappelés par le comité de course pour avoir volé le départ : Beijaflore et Lorina Limonade - Golfe du Morbihan. Lorina Limonade – Golfe du Morbihan, estimant ne pas être en faute, proteste. Fait rarissime à ce stade de la compétition, le comité de course, reconnaissant que sa décision, n’était pas la bonne, décide alors d’annuler la manche. Une autre finale est lancée quelques minutes plus tard. « Nous avions de quoi avoir un super matelas d’avance pour demain et nous avons raté notre chance sans que cela soit de notre faute. Sur la finale, nous n’étions pas forcément en phase avec le vent, nous avons manqué de vitesse. Nous prenons un point de plus sur notre adversaire, Beijaflore. Ce n’est rien mais cela fait du bien au moral ! » explique Kévin Péponnet.  

Le Team termine 6e de celle-ci et conserve sa première place au classement général.

 

Demain sera le dernier jour de ce Tour Voile 2018. Une journée de la plus haute importance puisque les Teams Lorina – Golfe du Morbihan disputeront la Super Finale de la poule OR où les points comptent double. Une journée où tout peut encore basculer, le suspense est à son comble et les Vannetais ont les crocs ! Les Limonadiers donneront tout pour reconnaître les émotions de leur victoire en 2016 ici même à Nice sur le Tour Voile !

 

LES DECLARATIONS 

 

KÉVIN PEPONNET – TEAM LORINA LIMONADE – GOLFE DU MORBIHAN

« Je ne leur jette pas la pierre, l’erreur est humaine. Mais c’est un peu frustrant d’avoir été repris par le comité de course sur la finale alors que notre départ était bon. Nous avions de quoi avoir un super matelas d’avance pour demain et nous avons raté notre chance sans que cela soit de notre faute. Sur la finale, nous n’étions pas forcément en phase avec le vent, nous avons manqué de vitesse. Nous prenons un point de plus sur notre adversaire, Beijaflore. Ce n’est rien mais cela fait du bien au moral ! »

 

SOLUNE ROBERT – TEAM LORINA MOJITO – GOLFE DU MORBIHAN

« C’est une des pires journées du championnat. Les garçons étaient assez déçus en rentrant de l’eau. Ils ont fait quelques erreurs sur les deux premières manches et ont enchaîné avec un black flag sur la troisième. Se faire disqualifier pour un départ prématuré était une de nos interdictions sur ce Tour. Il ne faut pas baisser les bras, il y a un championnat à sauver, il faut que l’on donne tout sur la super finale de demain. Pour ne pas passer derrière Cheminées Poujoulat et Sailing Arabia, il faut continuer à gagner des points. Il faut se remobiliser pour demain, nous sommes bien motivés ! »