UNE VICTOIRE POUR CADEAU D’ANNIVERSAIRE

17/07/2018

Le Tour Voile poursuit son rythme effréné. Hier, les 26 Diams 24 ont posé leurs valises à Gruissan, pour le premier Acte méditerranéen. À l'aise dans les conditions ventées, les Teams Lorina - Golfe du Morbihan ont été servi aujourd'hui. En effet, la direction de course de l'épreuve annonçait ce matin au briefing un régime de tramontane assez fort. C'est vers 14h que les Diam 23 se sont élancés pour un Raid Côtier en baie de Gruissan. Lorina Limonade - Golfe du Morbihan termine victorieux de cette course et monte sur la première place du podium provisoire juste devant Beijaflore.

 

Quentin, le skipper de Lorina Limonade - Golfe du Morbihan fêtait ses 26 ans aujourd'hui. Quoi de plus beau que de s'offrir la victoire en guise de cadeau ? En revanche, des cadeaux, il n'en a pas fait à ses camarades lors du Raid Côtier en baie de Gruissan. Quentin, Bruno et Corentin, ont pris la tête de la course dès le premier bord, et n'ont cessé de tenir le lead. « Corentin avait bien travaillé la navigation à Baden le weekend dernier mais nous avions eu un gros manque de réussite. Je suis content de montrer qu'il méritait de gagner un Raid Côtier. Nous avons vraiment beaucoup de chance de l'avoir à bord. Le début du Raid était physique et nous avons réussi à faire la différence assez rapidement. » résume le skipper, Quentin.

Les marins ont commencé cet Acte méditerranéen d'une très belle manière, avec une troisième victoire sur le Tour Voile. L'entente, la communication et la confiance sont la clé de leur réussite. Ils prennent ce soir le leadership au classement général.

 

Solune, Riwan et Charles réalisent eux aussi un beau résultat en terminant à la 8e place du Raid Côtier. Une place qui conforte leur objectif de performance sur cette 41e édition du Tour Voile.

« Nous faisons un super départ, nous sommes deuxièmes à la bouée de dégagement. Ce sont des conditions météo dans lesquelles nous sommes à l'aise. Nous avions bien réglé le bateau pour avancer au mieux. » raconte Charles, l'équipier du Team Lorina Mojito - Golfe du Morbihan.

Le Team est mis en difficulté à un moment du Raid et se fait rattraper par ses poursuivants. « Le vent a baissé, nous nous sommes retrouvés bloqués avec la zone interdite installée par le comité de course. Nous avons dû effectuer beaucoup de jibes, ce qui nous a couté cher. Suite à ça, nous avons essayé de remonter la flotte, place après place. Au final nous terminons 9e. Nous sommes un peu déçus de notre milieu de course mais contents de la remontée. L'objectif pour les stadiums de demain est de se qualifier en finale et de la remporter ! » explique un Charles motivé.

Avec cette 9e place aujourd'hui, le Team descend d'une petite place au classement général, il est ce soir 4e, juste devant le Team Réseau IXIO. Les dés sont relancés.

 

Demain, les marins disputeront des Stades Nautiques à Gruissan. Ils sont d'attaque pour la suite, le Tour est encore long et beaucoup de points restent à prendre !

 

LES DÉCLARATIONS 

 

QUENTIN DELAPIERRE I LORINA LIMONADE - GOLFE DU MORBIHAN

« Corentin avait bien travaillé la navigation à Baden le weekend dernier mais nous avions eu un gros manque de réussite. Je suis content de montrer qu'il méritait de gagner un Raid Côtier. Nous avons vraiment beaucoup de chance de l'avoir à bord. Le début du Raid était physique et nous avons réussi à faire la différence assez rapidement. Nous avons failli dessaler à un moment ! Nous nous sommes mal compris à bord, ça a dû être un excès de vouloir bien faire. Nous avons planté, Bruno s'est retrouvé les deux pieds en l'air, Corentin et lui se sont fait éjecter tous les deux à l'avant. Je me suis retrouvé tout seul à la barre pour essayer de faire en sorte que le bateau ne se retourne pas. Ils sont très doués et pro et cet incident ne les a même pas émoussés, la seconde d'après ils étaient au rappel en train de faire avancer le bateau.

Sur le Raid, nous sommes les premiers à toucher un vent plus faible, les bateaux attaquaient de tous les côtés et c'est là qu'il fallait rester solide. Avec Bruno, nous avons essayé de donner toute notre confiance à Corentin pour qu'il gère au mieux la navigation. Il faut rester serein jusqu'au bout. »

 

 

CHARLES DORANGE I LORINA MOJITO - GOLFE DU MORBIHAN

« Nous faisons un super départ, nous sommes deuxièmes à la bouée de dégagement. Ce sont des conditions météo dans lesquelles nous sommes à l'aise. Nous avions bien réglé le bateau pour avancer au mieux. Le vent a baissé, nous nous sommes retrouvés bloqués avec la zone interdite installée par le comité de course. Nous avons dû effectuer beaucoup de jibes, ce qui nous a couté cher. Suite à ça, nous avons essayé de remonter la flotte, place après place. Au final nous terminons 9e. Nous sommes un peu déçus de notre milieu de course mais contents de la remontée. L'objectif pour les stadiums de demain est de se qualifier en finale et de la remporter ! »