Loïc Bailleux

24/07/2017

A 33 ans, Loïc a toujours le mot pour rire ! Son crédo : le travail bien fait, sans prise de tête. Et cet été, il partage cette bonne humeur avec Lorina Mojito - Golfe du Morbihan dont il est le préparateur en chef. Loïc a rapidement trouvé sa place dans cette jeune équipe de régatiers. Rigoureux dans son travail, il se définit comme un accompagnateur technique du bateau. Et bien que ce parisien de naissance n’ait pas un grand passif dans le nautisme, il s’est imposé comme un maillon essentiel au fonctionnement du Team. 

C’est à l’occasion de vacances en Bretagne dans la maison familiale qu’il découvre pour la première fois la voile. Encore minot, il débute les stages en optimist à l’école de voile au bout de la rue.  

Son histoire avec la mer aurait pu s’arrêter là, son chemin l’en éloigne pendant près de 25 ans. Loïc est destiné à un autre avenir : il est entrepreneur pour un site de devis de travaux en ligne. Mais c’était sans compter sur l’overdose de la vie parisienne. Il veut du changement et compte bien ouvrir un nouveau chapitre de sa vie. Ni une, ni deux, il fait ses valises et quitte la capitale pour s’installer à Larmor Plage. Sa volonté de revenir à un métier plus manuel le mène vers une reconversion professionnelle. 

Il suit la formation de préparateur à Lorient Grand Large et se lance dans le monde de la course à la voile. Il fait ses armes aux côtés de Tanguy Le Turquais, un jeune marin qu’il accompagne sur la Solitaire Urgo du Figaro. C’est d’ailleurs grâce à Tanguy que « l’animateur ponton » , comme il le surnommait, a rejoint les rangs du projet vannetais !

Loïc prépare les bateaux, mais pas seulement ! Désormais son métier est devenu sa passion : entre surf, moth ou IRC, il navigue dès qu’il en trouve le temps.